Tout savoir sur...

C’est cette période de transformation du corps qui fait passer de l'enfance à l'âge adulte. Sous l'influence des hormones, le corps grandit, se transforme, les organes sexuels se développent.

C'est un chamboulement physique, physiologique, affectif et relationnel. Le réveil hormonal éveille le désir, l'envie d'aimer et d'être aimé, de regarder et d'être regardé. C’est aussi une plus grande sensibilité, un besoin d'intimité, le rapport aux parents qui change, le rapprochement avec les copains, les copines.

C'est le début de l'adolescence. Les relations entre filles et garçons peuvent être plus compliquées car les différences physiques s'accentuent et parce que l'on est attiré par l'autre. Mais ces différences physiques n'entrainent pas forcément de différences dans le comportement. C'est une période de rencontres, de rendez-vous, celle des premières caresses, des premiers baisers

La transpiration est plus importante, la peau et les cheveux deviennent plus gras, l'acné peut apparaître.

Chez les filles 

Entre 9 et 14 ans, les seins grossissent. Ils ont des formes et tailles différentes selon les femmes. Les hanches s'élargissent, les poils apparaissent sur le pubis, le sexe, sous les aisselles (toutes les femmes ont des poils même si certaines s'épilent).  Les petites lèvres du sexe grandissent, le cycle menstruel se met progressivement en place…  

Le sexe d'une fille. Le sexe féminin est composé de la vulve (partie extérieure de l'appareil génital) et du vagin (partie intérieure). Le clitoris, organe essentiel du plaisir féminin, proche de l'orifice vaginal, est visible sous la forme d'un bouton ramifié à l'intérieur. L'hymen est une membrane de peau qui ferme en partie l'entrée du vagin mais un tiers environ des filles n'en ont pas.

Sous l'effet de l'excitation, les grandes et les petites lèvres se gonflent, le clitoris entre en érection, le vagin se lubrifie.

Les pertes blanches sont des sécrétions naturelles qui s'écoulent du vagin et l’humidifient. Elles peuvent aussi venir du col de l'utérus (glaire cervicale). Elles annoncent souvent la venue des règles à la puberté. Si elles "tâchent" parfois les sous-vêtements, elles ne sont pas un signe d’infection.

Le cycle menstruel est l'intervalle entre le premier jour des règles et le premier jour des règles suivantes. Il dure environ 28 jours mais peut varier de 25 à 35 jours. Sous l'influence des hormones, chaque mois, l'un des deux ovaires libère un ovule, c'est l'ovulation. Au même moment, le paroi de l'utérus (endomètre) s'épaissit et se gonfle de sang. S'il n'y a pas fécondation, l’endomètre se détache et le sang s’écoule par le vagin (près de l’orifice urinaire). Ce sont les règles. Dès que l'ovulation a eu lieu, l'ovule est fécondable.

L'apparition des règles chez une fille marque le moment à partir duquel elle peut avoir des enfants.

Elles durent de 3 à 7 jours, s’arrêtent puis recommencent le mois suivant. Pour absorber le sang qui coule, il est possible d’utiliser des serviettes protectrices, des tampons ou bien des coupes menstruelles. Même si le sang qui s'écoule n’est pas sale, par mesure d’hygiène, il faut changer régulièrement les protections utilisées.
Irrégulières au début, elles deviennent plus abondantes ensuite. Un retard de règles peut même être constaté. S’il y a eu un rapport sexuel mal ou non protégé et que le retard est supérieur à une semaine, il y a un risque de grossesse.

Pendant les règles, la vie continue. On peut faire du sport, prendre un bain, nager, avoir des relations sexuelles... C'est une question d'envie, la vôtre. Il faut toutefois savoir qu’une femme peut avoir une ovulation à tout moment du cycle, même pendant les règles.

Pour certaines, les règles peuvent entrainer fatigue, douleurs au bas ventre ou dans les reins, migraines, courbatures, maux de tête… Ce n’est pas une fatalité, des solutions existent. Parlez-en à un médecin

Chez les garçons

Entre 11 et 15 ans, sous l'action des hormones, le corps se transforme: les épaules s'élargissent, la musculature se développe, le pénis prend du volume, la voix devient plus grave, la peau s'épaissit, les poils apparaissent sur le visage, les organes sexuels et les jambes.

Le sexe d’un garçon, le pénis, est de forme variable selon les individus. L'extrémité appelée le gland est recouverte d'une peau, le prépuce. Parfois, il y a eu ablation de ce dernier, on parle alors de circoncision. Les testicules sont les glandes qui produisent des spermatozoïdes. Elles sont protégées par une peau souple, les bourses ou le scrotum. Le sperme est un liquide épais, blanchâtre ou jaune, qui peut contenir jusqu'à 300 millions de spermatozoïdes.

La taille du pénis, sujet de préoccupation fréquent des garçons, est variable selon les personnes, leur âge et selon que le sexe est ou pas au repos. Cette taille n'a pas d'incidence sur le plaisir reçu ou donné. S’il y a des rougeurs, des démangeaisons, ou des verrues génitales, des brûlures en urinant, cela peut être le signe d'une infection, mieux vaut consulter un médecin.

Sous l'effet de l'excitation ou dans certaines circonstances, sans prévenir, le pénis se gorge de sang, durcit et se redresse, c'est une érection. Cela peut se produire à tout âge, y compris chez les bébés.

L'éjaculation avec l'émission de sperme commence à la puberté. Avec l'excitation sexuelle, la base du pénis se contracte et le sperme jaillit.

Des questions ?

Il est possible d’en parler au Planning Familial, dans un centre de planification ou avec un médecin