Le mouvement

L'approche

vide

Une histoire fondatrice de mémoire et de culture collective

L’histoire du Planning Familial a toujours croisé luttes revendicatives et mise en œuvre ou approfondissement de dispositifs plus ou moins institutionnels. C’est à l’aune de cet investissement que s’est construite son "identité militante".

Luttes institutionnelles ou luttes pour les droits : les objectifs n’ont pas varié et les références pour l’action perdurent, c’est le bien commun du Planning Familial.

Un projet politique de transformation de la société fondé sur une culture de lutte

Ce projet se construit dans l’action, au cœur du mouvement social, se plaçant ainsi délibérément dans une relation engagée et militante et s’appuyant sur un partenariat diversifié tant dans l’action de terrain que dans le champ politique.

Des valeurs co-construites, partagées et à partager

Mouvement d’éducation populaire et de lutte pour le droit à l’information et à l’éducation permanente, Le Planning Familial défend l’idée que chacun a, en soi, la capacité pour accéder à son autonomie, à condition d’avoir accès aux informations et aux moyens nécessaires à cette démarche.

C’est ainsi que Le Planning Familial souhaite créer les conditions d’une sexualité vécue sans répression ni dépendance dans le respect des différences, de la responsabilité et de la liberté des personnes, le libre-choix et l’autonomie étant les conditions d’une sexualité vécue en responsabilité. La libre disposition de son corps et de la maternité sont des droits fondamentaux pour toutes les femmes dans le monde.

Entendre la parole des femmes victimes de violences pour la rendre "collective" et lui donner une dimension politique, lutter contre les inégalités sociales et les oppressions, agir pour le changement des mentalités et des comportements vers une réelle égalité des droits et des chances suppose une prise de conscience individuelle et collective pour une modification profonde de la société.

Le Planning Familial, association féministe, interpelle donc la société sur ses plus profonds déséquilibres. Il utilise pour ce faire l’analyse "genrée" comme outil d’analyse de la société proposant de questionner les constructions sociales du féminin et du masculin.

Cette politique de transformation de la société prend corps dans une pratique de terrain permettant au Planning Familial d’être en constante évolution. Ces bases de développement lui permettent d’être fidèle à son histoire et ouvert aux enjeux d’aujourd’hui et de demain.

Une relation aux pouvoirs publics singulière

Le Planning Familial est un mouvement autonome et indépendant. Il se construit entre revendications et "service au public" lorsqu’il participe à la mise en œuvre de politiques publiques, en particulier dans le domaine de la santé et de l’éducation.

Ces réalités ne sont pas cloisonnées et Le Planning Familial a toujours le souci de rappeler son identité, se positionnant ainsi sur les bases de son projet politique et des valeurs qui l’animent.