Tout savoir sur...

Les idées reçues - VIH SIDA et IST

Les personnes séropositives pour le VIH  sont malades mais non coupables ! Il n’y a donc aucune raison de les exclure, au contraire, elles doivent pouvoir compter sur celles et ceux qui leur sont proches.

Y a-t-il contamination…

s’il y a rapport sexuel sans éjaculation?

Il y a toujours un peu de secrétions qui s'écoulent de la verge avant l'éjaculation, si le risque est moindre, il est bien réel.

en donnant son sang? En cas de transfusion?

Il n’y a jamais eu aucun risque pour la personne qui donne son sang. En revanche lors d’une transfusion sanguine, le risque persiste mais il est inférieur à 1 fois sur 1 million, gräce à la recherche du virus dans le sang et au chauffage du sang. La transplantation d'organes fait aussi l’objet d’un protocole sécurisé. Ce n’est pas le cas dans tous les pays où la transmission se poursuit ainsi.

par la fellation?

Faire une fellation expose au virus du Sida. Pour se protéger, il est nécessaire d’utiliser un préservatif.

par le cunnilingus, l’anulingus?

Ces pratiques, comme la fellation peuvent exposer au virus du Sida mais le risque est très faible. On peut utiliser un  carré de latex.

Lors du premier rapport?

Contrairement à ce que l'on peut penser, les risques sont plus élevés lors du premier rapport sexuel et lors de rapports violents.

par les piqûres d’insectes?

Les piqures d’insectes ne transmettent pas le virus du Sida.

par les soins dentaires, l’acupuncture?

Il n’y a pas de risque de transmission si les règles d’hygiène et d’asepsie sont respectées dans un cadre médical.

par les piercing, ou  les tatouages?

Le risque existe. Dans tous les cas, le piercing et le tatouage doivent être réalisés dans un cadre respectant les règles d’hygiène et d’asepsie afin d’éviter la transmission du VIH, des hépatites et d'autres infections.

Si je me lave après un rapport?

Cela ne protège pas du VIH.

Si j’utilise la brosse à dent de quelqu’un?

La salive n’est pas un liquide contaminant mais comme il peut y avoir du sang lors du brossage de sang on déconseille d'utiliser la brosse à dent de quelqu'un d'autre. C'est aussi une question d'hygiène..

Si j’embrasse, je caresse?

Embrasser sur la bouche, se caresser, se masturber sont sans risques. La peau est une barrière infranchissable pour le virus. D’une façon générale, les actes de la vie courante n’entraînent pas de risque de contamination.

La pilule, les crèmes spermicides, ne protègent ni du VIH ni des IST. Le diaphragme peut diminuer le risque mais n'est pas reconnu comme un moyen efficace de protection