Tout savoir sur...

Chacun-e, dans une situation particulière, un jour, a pris un risque.

Seul le test de dépistage permet de savoir si l’on est porteur ou pas du VIH/Sida
(pour le dépistage des autres IST, c'est ici)

Pourquoi faire le test ?

  • Parce que l’on souhaite savoir où l’on en est par rapport au VIH Sida
  • Parce que l’on a eu des relations sexuelles non protégées
  • Parce que le préservatif a craqué
  • Parce que l’on souhaite arrêter l’utilisation du préservatif
  • Parce que l’on a échangé des seringues en s'injectant des produits

Où faire le test ?

  • Dans les centres de planification ou sur prescription du médecin traitant dans un laboratoire

Quand faire Le test ?

Le test de dépistage peut être fait à tout moment mais un résultat négatif ne sera fiable que si la prise de sang a été réalisée plus de 6 semaines après la dernière prise de risque. Entre la prise de risque et le test, les relations doivent être protégées.

Que faire en cas de prise de risque ?

Le plus rapidement possible mais au plus tard dans les 48h,  se rendre aux urgences d'un hôpital si possible avec le ou la partenaire. Un médecin évaluera le risque et pourra proposer un traitement d'un mois qui peut empêcher la contamination (traitement post-exposition : TPE).

Si vous avez échangé des seringues, si  vous vous êtes piqué avec une seringue ou un objet souillé avec du sang, se rendre aux urgences dans les  4 heures en amenant si possible le ou les objets pour une recherche de leur éventuelle contamination par le VIH ou les hépatites

Si la prise de risque date de plus de 48h : Consultez un centre de dépistage, un centre de planification ou votre médecin, qui vous diront s'il faut faire un test et quand.