Mobilisations pour la défense du droit à l'avortement

Mobilisations pour la défense du droit à l'avortement

Mobilisations pour la défense du droit à l'avortement
Après les mobilisations en France et en Europe mais aussi dans le monde pour la défense du droit à l'avortement l'intervention du Planning Familial à la manifestation de Paris

Manifestation nationale IVG en soutien aux espagnoles du 1er février 2014 - Intervention du Planning Familial  

L’avortement est un droit fondamental qui conditionne tous les autres droits et l’accès des femmes à leur autonomie, à leur choix de vie, à leur liberté.

La loi prévue aujourd’hui par le gouvernement espagnol  remet en cause ce droit fondamental des femmes à  disposer de leur corps et à décider pour elles mêmes d’interrompre une grossesse non voulue en limitant fortement l’accès à ce droit.

Il s’agit d’une position morale et idéologique que rien ne justifie, et qui va à l’encontre de ce que pensent ou veulent  la majorité des Espagnoles, femmes et hommes.

C’est une régression pour les femmes, au nom d’une vision étroite et restrictive  de la  famille, de la place et du rôle des femmes, mais aussi des hommes ! ,  et une réassignation des femmes  à la maternité, 

Cette loi aurait de très graves conséquences pour les femmes.

Elle les obligerait à avorter à l’étranger, si elles en ont les moyens, ou de façon clandestine, au risque de leur santé,  pour celles qui ne le pourront pas

N’oublions pas qu’une femme meurt dans le monde toutes les 8 mn d’un avortement clandestin

Cette décision du gouvernement espagnol va à l’encontre de deux résolutions votées par  le parlement européen  en 2011, dont l’une qui affirmait « l’union européenne et les états membres doivent garantir aux femmes un accès aisé aux moyens de contraception ainsi que le droit à un avortement sûr »

Une autre résolution votée le 11 décembre 2013 affirmait la nécessité d’’inscrire  comme prioritaires les droits sexuels et reproductifs pour atteindre les objectifs du millénaire pour le développement.

Ce projet de loi espagnol s’inscrit dans un contexte de forte mobilisation des forces conservatrices de droite et d’extrême droite : elle a conduit le parlement européen à rejeter en décembre dernier  le rapport Estrela, qui proposait à l’Union Européenne d’affirmer l’égalité des droits entre les citoyens et citoyennes d’Europe en matière d’avortement, de contraception, et d’éducation sexuelle.

Ces lobbys conservateurs qui s’opposaient hier au mariage pour tous, qui aujourd’hui luttent contre l’éducation à l’égalité à l’école, veulent aussi imposer  la restriction des cadres légaux de l’avortement en Europe: clause de conscience, interdiction de la pratique, entraves à l’IVG.

Certes, en France la loi progresse, avec la suppression de la notion de « détresse » qui  inscrit clairement le fait que c’est à la femme de décider, et à elle seule, mais nous savons que  pour garantir l’accès à l’avortement, il faut agir à 3 niveaux :

Il faut des lois, Il faut que ces lois soient appliquées, Il faut aussi garantir un accès à des structures de qualité sur tous les territoires, ce qui veut dire qualité d’accueil, personne formé et volontaire, structures en nombre suffisant, choix de la méthode

Pour cela, nous devons constituer un grand mouvement européen des forces progressistes et citoyennes en solidarité avec les femmes d’Espagne, mais aussi de Pologne, d’Italie, de Malte, de Chypre, d’Irlande,  et d’ailleurs…

Nous appelons à lutter pour une Europe ou toutes les femmes et tous les hommes pourraient disposer librement de leur corps, sans contrainte imposée par l’état ou la religion,

Ces droits fondamentaux doivent s’inscrire dans la charte européenne des droits fondamentaux, et nous demandons au gouvernement français de porter cette revendication.

  • C’est un enjeu démocratique : l’universalité des droits et l’égalité entre les citoyens et citoyennes, femmes ou hommes, quelque soit leur sexe, leur genre, leur orientation sexuelle est un pilier de la démocratie
  • C’est un enjeu d’égalité : égalité entre les femmes et les hommes, mais aussi égalité entre les femmes d’Europe, égalité entre les femmes du monde
  • C’est aussi un enjeu de santé publique : les femmes qui veulent avorter  avorteront, de toutes façons mais en payant le prix fort, et souvent au prix de leur santé, ou en mettant leur vie en danger

Nous serons au côté des femmes d’Espagne tant qu’il le faudra pour combattre cette loi inique

Non à l’ordre moral qui veut gérer nos vies,

Oui à nos droits, tous nos droits, et à la liberté de choix d’avoir un enfant, ou non

Bruxelles, Manifestation le 29 janvier

coordonnée par le Lobby Européen des Femmes (http://www.womenlobby.org/).

17h rdv devant l'ambassade d'Espagne à Bruxelles 19 rue de la science
17h30 remise d'une résolution à l'ambassadeur d'Espagne prises de Paroles à la tribune
18h marche au flambeau vers le Parlement européen

En Espagne, manifestation à Madrid le 1er février

Plate forme espagnole : http://nosotrasdecidimos.org 

En France, le 1er février. 

ALBI : 11h30 place du Vigan

ALENCON :  RDV 10h15 place de la Magdeleine pour un covoiturage vers Paris. Contact mail

AMIENS : rejoint la manifestation parisienne

ANGERS 16H place du Ralliement
Facebook
https://www.facebook.com/events/list#!/events/709598625750879/?ref_dashboard_filter=upcoming

ANGOULEME : 12h place Hergé pendant le festival de la BD

AVIGNON : 14h, rue de la République, devant le Musée Lapidaire. 

BAYONNE : 11h consulat d'Espagne, Résidence du parc, 47 avenue du B.A.B

BESANCON : 15h30 Place Pasteut

BÉZIERS : 11h, Place du Général De Gaulle, devant la sous-Préfecture.

BORDEAUX : 14h00 devant le Grand Thêatre - Place de la Comédie - à Bordeaux puis départ en manifestation en direction du Consulat d’Espagne.

BOURG-EN-BRESSE : 10h devant la Mairie

BREST: 14 heures, place de la Liberté

CAEN, place Bouchard, 14h00. Facebook

CLERMONT-FERRAND : réunion publique à 15h au Centre associatif Jean Richepin, salle 7, 21 rue Jean Richepin

COUTANCE : 11h Place Saint Nicolas

DIJON : 14h devant la Préfecture

GRENOBLE : 14h00 place Félix Poullat (en face de la Fnac).

LA ROCHELLE : 14h, Place de Verdun.

LE HAVRE  : 14h ZAC Coty

LILLE:14h00 Place Richebé (près du métro République Beaux-Arts)

LIMOGES : 15h Place de la Motte

LYON : 14h30 place des Terreaux

MARSEILLE: 15h à la sortie métro Vieux Port. Facebook 

MENDE : 11h place de la République

METZ-NANCY : 11h00 devant la colonne de Merten à l'entrée de la rue Serpenoise à Metz. Attention RDV modifié L'heure reste inchangée.

MONTPELLIER : 14h30 place de la Comédie devant l’office du tourisme

MULHOUSE : 15h Porte jeune 

NANTES : 15h Place Royale. Facebook

NICE : 14H Boulevard Jean Jaures - Rassemblement devant le consulat d'Espagne. Facebook

ORLEANS /  départ en car pour la manifestation parisienne du 1er février. Une participation modique de 5€ est demandée aux participantEs, avec sur le mode du "café suspendu", des places payées par les militantEs qui ne peuvent se déplacer à destination de celles et ceux qui ne pourraient payer cette participation. Réservation : contact@planning45.org

PARIS Voir texte d'appel en pièce jointe
14h Place Joffre Paris 7ème (Métro Ecole Militaire) jusqu'à l'ambassade d'Espagne 22 avenue Marceau Paris 8ème.
Parcours : avenue de Suffren, quai Branly, Pont d'Iena, Boulevard Delessert, rue de la Tour
rue Paul Doumer, Trocadero, rue Pierre 1er de Serbie, avenue Marceau place devant l'Ambassade
Facebook


PAU : 11h devant le consulat d'Espagne (place Royale)

PERPIGNAN : 14h, devant le consulat d'Espagne, rue Franklin.

POITIERS : départ à 8h30 le samedi 1 février du parc des exposition de Poitiers, 20 euro. Contact mail.

RENNES : 15h Place de la Mairie

RODEZ : 11h devant la Préfecture

SAINT-BRIEUC : 12h, rue Sainte-Barbe, devant le centre commercial "Les Champs".

STRASBOURG : 14h Place de la Bourse

TARBES: 16h, place de la Mairie 

TOURS : rassemblement à 14h00 devant la Mairie, Place Jean Jaurès

TOULOUSE :  14h départ du square Charles de Gaulle (derrière la place du Capitole)

En ITALIE le 1er février

https://www.facebook.com/events/546050945492026/

 ROME : Piazza di Spagna, 15.00, devant l'ambassade d'Espagne

MILAN : Via Fatebenefratelli 26, à partir de 14h00, sous le Consulat espagnol

FLORENCE : Via de 'Servi 13, à 15h30, sous le Consulat espagnol

PISTOIA : arriver à Florence avec le "Convertible de la libertad" à se joindre à la manifestation au Consulat

SIENA : événement, lieu et heure à confirmer

CATANZARO : c.so Garibaldi, en face de la Cilea de théâtre, 16:30

ROME : réunion publique pour parler de la loi espagnole et la liberté de choix pour les femmes 

VERCEIL: Via Cavour, Février 1 Heures 16:00-17:00, organise le Comité des femmes pour les femmes Vercelli 

BOLOGNA: Piazza del Nettuno, 15:00 

CATANIA: devant la préfecture, 11:00

CAGLIARI: p.za Constitution (sous le bastion), 16H00 Avec des foulards pourpres et signer YO DECIDE

Ailleurs

ANGLETERRE LONDRES: train de Charing Cross  à Waterloo Est  13h00 au pont Hungford

IRELAND DUBLIN: 14h ambassade d'Espagne

RÉPUBLIQUE DOMINICAINE: Mujeres Dominicanas si lignite en "tren de la liberté" en respaldo Feministas españolas

MAROC : RABAT : 15h devant l'institut CERVANTES de Rabat. Facebook