Actualités

Clause de conscience des pharmacien.ne.s : il y a urgence à se mobiliser !

L’Ordre des Pharmaciens a inclus une proposition de clause de conscience dans la future version du Code de déontologie de la profession. Clause de conscience, qui menace nos droits à l'avortement et à la contraception.

19/07/2016

Il est inacceptable qu’un.e pharmacien.ne refuse de délivrer certains médicaments sous prétexte que cela heurte ses convictions personnelles. 
Le Planning appelle à une mobilisation massive pour que l'ordre des pharmaciens rejette la proposition d’inscrire dans le chapitre “Devoirs envers les patients” une disposition selon laquelle :
«Le pharmacien peut refuser d’effectuer un acte pharmaceutique susceptible d’attenter à la vie humaine. » Plus largement, le Planning appelle à une mobilisation massive pour la suppression de la clause de conscience pour tou.te.s les professionnel.le.s de santé comme c’est déjà le cas dans plusieurs pays européens.
Le Planning appelle à une mobilisation massive pour que l'ordre des pharmaciens assure aux femmes leur autonomie et leur liberté de choisir leur contraception. 
Le Planning appelle à une mobilisation massive pour que les pharmacien.ne.s prennent pleinement conscience d'une chose primordiale : leur devoir est d'aider les patient.e.s et non d'entraver leurs droits ou leur compliquer l'accès à un traitement.
Plus que jamais, le Planning appelle à une mobilisation massive pour que ce type d'attaque visant à faire régresser les droits des femmes à disposer librement de leur corps cesse définitivement.

Signez la pétition : ow.ly/nFB7302ooJH
MaContraceptionMonDroit