Actualités

Le Planning, acteur reconnu au sein des CESER de Bretagne et Nouvelle Aquitaine

Les fédérations régionales vont ainsi pouvoir prendre part aux prochains débats régionaux, partager leur expertise et contribuer à la dynamique des territoires concernés.

31/01/2018

Dans le cadre du renouvellement des membres des CESER, les Préfets de région Bretagne et Nouvelle-Aquitaine ont reconnu la contribution du Planning familial au dynamisme du territoire et à la démocratie sociale en nommant Lydie Porée mandataire fédérale pour le Planning familial d’Ille-et-Vilaine et Monique Nicolas membre du bureau de la Fédération régionale du Planning Nouvelle-Aquitaine au sein de ces CESER dans le collège 3 (représentants des organismes et associations participant à la vie collective de la région) .Cela signifie la reconnaissance de la contribution active du Planning familial au sein de la société civile organisée.

Le Planning familial se réjouit de ces nominations. Les fédérations régionales vont ainsi pouvoir prendre part aux prochains débats régionaux, partager leur expertise et contribuer à la dynamique des territoires concernés. Le CESER est un espace de construction collective et de représentation des mouvements citoyen.ne.s organisé.es, c’est un acteur clé de la démocratie régionale. Nous sommes impatient.e.s de porter un regard sur les politiques régionales et contribuer, à travers la participation à la réalisation d’études, à une vision prospective pour ces territoires.

Depuis 2015, le Planning Familial est présent au sein du CESE (Conseil Economique Social et Environnemental). Véronique Séhier, coprésidente du Planning Familial, siège au sein de la Section des affaires sociales et de la santé du CESE et de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité.  

Association de terrain via ses associations départementales, accueillant et rencontrant des publics nombreux, porteuse de plusieurs programmes d’actions régionales, le Planning joue un rôle important d’observatoire en matière de droits des femmes, d’égalité entre les sexes et entre les sexualités, et de droits et d’accès à la santé sexuelle ; tout particulièrement pour les populations jeunes qui demeurent notre public prioritaire et pour les populations les plus vulnérables ou les plus exposées aux discriminations. En tant qu’association, notre rôle est de porter la parole de ces populations et de relayer l’expression de leurs besoins auprès des élu.e.s. En ce sens, nous estimons pouvoir contribuer au rôle d’éclaireur des politiques régionales que tiennent les CESER.

Gageons que d’autres fédérations régionales rejoindront bientôt les rangs des 21 CESER en France métropolitaine et dans les TOM/DOM, pour contribuer - aux côtés des acteurs de la société civile et des élu.e.s régionaux.ales- à la construction d’une société juste et égalitaire.