International

Le Planning soutient les femmes algériennes en lutte pour la démocratie et pour leurs droits

Les Algériennes et les Algériens manifestent dans les rues malgré les interdictions. 

07/03/2019

Elles et ils vivent comme une atteinte à leur dignité de citoyennes et de citoyens la perspective d’un 5° mandat présidentiel. Elles et ils ont décidé de faire de ce vendredi 8 mars une journée de manifestations. Nous les soutenons.

Les femmes sont présentes dans ces manifestations. La lutte pour la dignité et un État de droit les concerne particulièrement ,qu'elles vivent au pays ou  à l'étranger. Elles connaissent la citoyenneté de seconde zone par le code de la famille qui dénie leurs droits élémentaires.

Depuis des décennies elles luttent pour l’égalité de droits entre femmes et hommes en inscrivant ces luttes et leurs revendications dans la construction démocratique de l’Algérie : pour les libertés de s’exprimer, de s’organiser, de manifester.

En soutien aux appels des associations et collectifs de femmes qui voudraient organiser des manifestations pour la démocratie et les droits des femmes en Algérie le 8 mars, nous, femmes d'APEL-Égalité, éprouvées tout autant par l'iniquité du statut des femmes, plaçons la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes 2019 sous le signe de la solidarité avec le combat de nos sœurs d'Algérie contre la discrimination, contre la hogra, pour les libertés individuelles et collectives.

Pour rappeler  :

Pas de droits des femmes sans démocratie.

Pas de démocratie sans droits des femmes

 

Abrogation du code de la famille

Égalité de droits entre femmes et hommes



Retrouvons-nous Place de la République à Paris

Vendredi 8 mars à 15h40 !