Actualités

ONDRP ( Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales) publie les résultats de l'enquête "Cadre de vie et sécurité 2017"

Victimation 2016 et perceptions de la sécurité - Résultats de l’enquête Cadre de vie et sécurité 2017 

08/12/2017

Chaque année, au mois de décembre, L’observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (l’ONDRP)  diffuse les premières tendances extraites de l’enquête « Cadre de vie et sécurité » dont la collecte a eu lieu en début d’année. C’est l’occasion de prendre connaissance des évolutions les plus récentes en matière de violences physiques ou sexuelles, de menaces ou injures, de vols ou tentatives, ou encore d’actes de vandalisme.

Avec un avertissement : Les tendances des violences sexuelles ne sont pas présentées dans ce recueil en raison de modifications techniques qui ont pu impacter les évolutions des indicateurs relatifs à ces atteintes dans l’enquête menée en 2017. (voir Présentation de l’enquête en p.5)

Les femmes représentent plus des deux tiers des victimes de violences physiques et/ou sexuelles dans le ménage. Plus exposées aux violences sexuelles, elles le sont également concernant les violences physiques (respectivement 83 % et 66 % des victimes).

 Près d’un tiers ont entre 18 et 29 ans. Les jeunes semblent donc très exposés aux violences de couple. Parmi les 18-29 ans, 3,2 % ont déclaré être victimes de violences physiques et/ou sexuelles par un membre de leur ménage tandis qu’ils sont 1,5 % parmi les 50-59 ans.

Près de la moitié des violences sexuelles sont combinée à des violences physiques

Chaque année, moins de 10 % des victimes de violences physiques et/ou sexuelles au sein du ménage déclarent avoir déposé plainte pour au moins l’un des faits commis au cours des deux années précédant l’enquête. 

Près d’une victime de viol sur 5 n’en parle à personne et lorsqu’il y a une plainte de déposée une victime sur cinq  la retire également

 Les femmes de 18 à 75 ans handicapées ou ayant « quelques gênes ou difficultés dans la vie quotidienne » cohabitant en couple affichent un taux de violences physiques ou sexuelles sur deux ans par conjoint cohabitant de 39,1 %