Comment se protéger lors d'un rapport sexuel entre deux femmes ?

Les secrétions vaginales et le sang menstruel sont potentiellement infectieux. L’exposition des muqueuses (dans la bouche notamment) à ces secrétions constitue une voie de contamination au VIH. Les relations bucco-génitales et bucco-annales non protégées par préservatif constituent donc de potentiels risques de transmission. La digue dentaire, ou un préservatif découpé dans sa longueur restent alors les seuls moyens de protection pour ce type d’actes sexuels. L’usage de sex toys sans préservatif constitue également un risque à ne pas négliger.