Quel moyen de contraception est remboursé ?

Les moyens de contraception suivants sont remboursés : certaines pilules, l'implant, le DIU (stérilet) au cuivre et le DIU hormonal. Les moyens suivants sont partiellement remboursés : l'injection de contraceptif et le diaphragme. Enfin, les moyens suivants ne sont pas remboursés : les préservatifs masculins et féminins, certaines pilules, le patch, l'anneau vaginal, la cape cervicale (n'est plus fabriquée en France) et les spermicides. Enfin, la stérilisation à visée contraceptive est remboursée ainsi que la contraception d'urgence.