Ça m'arrive

Ça m'arrive

  • Nous rencontrons des difficultés dans notre couple, y a-t-il des professionnels au Planning Familial qui peuvent nous aider ?

    Oui c'est tout à fait possible. Je vous invite à prendre contact avec le Planning Familial le plus proche de chez vous afin d'y rencontrer un(e) conseiller(ère) conjugal(e) et familial(e) qui pourra vous recevoir seul(e) ou en couple.
  • Qui peut bénéficier d'une IMG ?

    Toute femme, quelque soit son âge, peut bénéficier d'une interruption de grossesse pour motif médical. Elle peut être réalisée quel que soit le terme de la grossesse, sur dossier et avis d’un comité d’experts à la demande de la femme.
  • Qu'est-ce que l'IMG ?

    Pour des raisons médicales, l’interruption médicale de grossesse (IMG) peut être réalisée quel que soit le terme de la grossesse, sur dossier et avis d’un comité d’experts à la demande de la femme.
  • On m'a dit que je dois avoir un entretien avec une conseillère pour faire mon ivg, est-ce obligatoire pour les personnes majeures. J'ai 25 ans, que dit la loi ?

    L'entretien n'est aujourd'hui obligatoire que pour les personnes mineures. Pour les majeures, il est seulement proposé.
  • Quels sont les délais pour une ivg en France ?

    L’IVG peut être pratiquée avant la fin de la 12ème semaine de grossesse, soit avant la fin de la 14ème semaine d'aménorrhée (absence de règles).
  • Quand faire un dépistage des hépatites ?

    Les hépatites ne donnent souvent pas de signe visible. La question de la nécessité d'effectuer un test pour certaines hépatites peut se poser à tout moment. Son utilité sera discutée lors d'un entretien avec un médecin. N'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un médecin du Planning Familial ou un généraliste pour évaluer si un dépistage est nécessaire.
  • J'ai eu un rapport sexuel protégé, j'avais mes règles. La capote a glissé ! est-ce qu'il y a des risques !

    A partir du moment où il y a rapport sexuel à risque (ce qui est le cas dans votre situation avec le souci de préservatif), il y a risque de grossesse. Et ceci même pendant les règles car il est possible d'être enceinte à tout moment du cycle. Vous pouvez effectuer un test de grossesse urinaire au minimum 17 jours après le dernier rapport à risque.
  • J'ai eu un rapport non protégé. J'ai insisté pour le préservatif, mais mon partenaire m'a dit qu'il n'y avait aucun risque. Je ne prends pas la pilule, il m'a dit qu'il se retirerait et c'est ce qu'il a fait. Je sais que pendant le rapport, il y a quand même quelques gouttes de sperme, est-ce que cela peut engendrer une grossesse ? Le rapport a eu lieu il y a deux jours. Quand faire un test de grossesse ?

    Effectivement, avant l'éjaculation, l'homme sécrète du liquide séminal qui peut contenir déjà des spermatozoïdes. il existe donc un risque de grossesse même quand l'homme se retire avant d'éjaculer. Il faudrait donc que vous fassiez un test de grossesse mais il faut attendre au moins 17 jours après le rapport à risque pour que le test de grossesse soit fiable. En attendant, pour limiter le risque de grossesse vous pouvez prendre une pilule d'urgence (dite "pilule du lendemain"). Vous pouvez vous en procurer en pharmacie, en infirmerie scolaire et au Planning Familial.
  • Comment se transmet l'hépatite C ?

    La contamination se fait par voie sanguine principalement (le partage d’objets en contact avec le sang, même en quantité minime et invisible, lié à l'usage de drogues et parfois le matériel de piercing, tatouage,...). L’hépatite C peut aussi parfois se transmettre pendant des rapports sexuels non protégés avec présence de sang, même en quantité faible (règles, sodomie non protégée, ...). Il n'y a pas toujours de signes d'une hépatite. Le seul moyen de savoir si vous êtes atteint est de faire un test de dépistage. N'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un médecin du Planning Familial ou un généraliste pour évaluer si un dépistage est nécessaire.
  • Les injections de contraceptifs se pratiquent-elles en France ?

    Oui c'est tout à fait possible de bénéficier de l'injection de contraceptif en France. La prescription est demandée au médecin ou à la sage-femme et l’injection effectuée par du personnel infirmier. Il est peu proposé en Europe car il a longtemps été utilisé sans le consentement de certaines femmes et, de ce fait, il a "mauvaise réputation" mais très utilisé dans beaucoup de pays du Sud. Il est partiellement remboursé par la Sécurité Sociale. N'hésitez pas à en parler au médecin du Planning Familial le plus proche de chez vous.