Projection en avant première du film QUE SEA LEY (FEMMES d'ARGENTINE" de Juan Solanas

Lundi 9 mars 2020 à 20h30 à Castres

le Planning Familial du Tarn et le groupe du Tarn Sud d’Amnesty International proposerons un ciné débat autour du film FEMMES D’ARGENTINE (Que Sea Ley).
En Argentine, où l'IVG est interdite, une femme meurt chaque semaine des suites d’un avortement illégal. Dans la totalité de l’Amérique latine, où 300 millions de femmes vivent sans avoir le droit d’interrompre volontairement leur grossesse, c’est plus d’une par jour.
En 2018, un collectif de femmes pour la légalisation de l’avortement a présenté un projet de loi pour la septième fois et cela dans un contexte particulièrement tendu : l’Argentine se trouve, une nouvelle fois, au bord du précipice, puisque 36% de la population, et 48% des personnes mineures, vivent sous le seuil de pauvreté.
C’est dans ce contexte que, pour la première fois, un groupe rassemblant les membres de divers partis s’est formé à la Chambre des députés afin de soutenir ce projet de loi. Après un débat historique de 24 heures, ils réussissent à le faire passer et à l’envoyer au Sénat.
Le droit à l’avortement est un sujet très controversé en Argentine, où l’influence de l’Eglise demeure très forte. C’est un débat qui divise littéralement le pays en deux. FEMMES D’ARGENTINE (Que Sea Ley) dresse un portrait des femmes qui se battent pour ces droits fondamentaux et pose aussi la question de la place du féminisme et des Argentines dans un pays sur le déclin.

Abonnez-vous aux actualités du planning