Ça m'arrive

Ça m'arrive

  • Est-ce qu'on peut attraper le sida en ayant un rapport sexuel avec une femme quand on est une femme ?

    Personne ne peut affirmer à 100% qu’il n’existe aucun risque de transmission du VIH lors de rapports sexuels de femme à femme. Or en l’absence de certitude, il reste nécessaire de se protéger. Lors de rapports sexuels buccaux tels que le cunnilingus ou l’anulingus, les risques sont faibles mais tendent à devenir plus importants en période de règles ou s’il existe des lésions dans la bouche d’une des deux partenaires. L’échange de godemichés est également une pratique à risque de contamination. L’ensemble de ces pratiques, si elles sont non protégées, peuvent transmettre, de manière beaucoup plus fréquentes, et certaine, d’autres IST, type chlamydia, herpès, gonorrhée etc., sans oublier les hépatites
  • Comment insérer un ovule dans le vagin pour traiter une mycose ? Est-ce que je le mets en place moi-même ou est-ce le médecin qui le fait ?

    Vous devez insérer l'ovule vous-même. Pour cela, il faut être en position allongée et insérer l'ovule dans le vagin en le poussant au plus loin un peu comme on met un tampon. Ensuite, vous pouvez attendre quelques minutes la dissolution complète de l'ovule.
  • Suite à un frottis de contrôle, je suis positive au virus du papillomavirus. Je dois attendre 3 mois pour refaire un test et voir si le virus est parti tout seul ou si je dois me faire traiter. J'ai demandé à mon médecin si, en attendant, je devais utiliser le préservatif avec mon copain, il m'a répondu que ce n'était pas nécessaire. Hors, comme c'est une IST il sera forcément contaminé lui aussi. Mais selon mon médecin il n'y a pas de traitement pour les hommes... Donc ma question est la suivante : si je me fais traiter mais que mon copain est contaminé et que nous avons des relations sexuelles non protégées, est-ce que je vais être de nouveau contaminé?

    Les infections à HPV sont très fréquentes et sont le témoin de l'activité sexuelle. Certains HPV sont toxiques pour le col et l'infection doit être surveillée. Il n'est absolument pas nécessaire de vous traiter si vous avez moins de 25 ans, sauf en cas de lésions sévères: vous allez guérir toute seule de votre infection sans intervention médicale (en général au bout de 12 à 24 mois). Votre ami a déjà probablement été contaminé avant que le diagnostic soit posé pour vous. Sauf en cas de lésions visibles de type verrue, il n'y a pas lieu de l'examiner ni de le traiter. Il guérira également tout seul de cette infection. Il n'existe pas de test sanguin pour la recherche du HPV, il n'est donc pas possible de le rechercher de manière systématique en même temps que les autres virus (HIV, Hépatite B, Hépatite
  • Je suis enceinte de 7mois et je subis de la violence physique et des pressions psychologiques de la part du père du bébé. Je n'ai nulle part ou aller, pas de famille. Auriez vous une solution?

    Je vous invite à prendre contact avec le Planning Familial le plus proche de chez vous et demander à y rencontrer un-e psychologue ou un-e conseiller-ère conjugal-e et familial-e. Ces professionnels pourront vous écouter, vous soutenir et vous orienter vers vos démarches. Le Planning connait bien les réseaux d'aide aux femmes victimes de violences et vous pourrez être prise en charge globalement (information sur vos droits, demande d'hébergement si besoin, soutien psychologique) .
  • J'ai des démangeaison au niveau du vagin et de toutes petites brûlure. Mon partenaire n'a aucun symptôme. Nous n'avons eu des rapports non protégés que très peu de fois. Dois-je consulter?

    Oui je vous invite à prendre contact avec un médecin afin de savoir à quoi correspondre vos symptômes et éventuellement avoir un traitement pour les faire disparaitre.
  • Suite à une relation non protégée, j'ai des pertes blanches importantes et j'ai des démangeaisons. Pouvez vous me conseiller?

    Je vous conseille de vous adresser à un médecin, (médecin traitant ou médecin au Planning Familial le plus proche de chez vous) afin de savoir à quoi correspondent ces symptômes et éventuellement avoir un traitement pour les faire disparaitre.
  • Au bout de 2 ans, peut-on remarquer si on a le sida ?

    Seul un test de dépistage effectué six semaines après une prise de risque pourra dire de façon sûre s’il y a un lien entre des signes et une contamination par le virus du sida. N'hésitez pas à vous rendre au Planning Familial ou dans un CDAG (centre de dépistage anonyme et gratuit) pour effectuer un dépistage.
  • J'ai 17ans. Je trouve que j'ai beaucoup de pertes blanches et j'ai peur d'avoir une IST. Pourtant je n'ai jamais eu de rapport non protégé.

    Les pertes blanches sont tout à fait normales, elles participent à la bonne santé des organes sexuels de la femme. Si elles sont vraiment trop abondantes ou malodorantes, n'hésitez pas à venir consulter un médecin ou une sage-femme au Planning Familial afin d'identifier si éventuellement un dépistage d'IST est nécessaire.
  • Mon amie a eu un résultat positif au dépistage pour des chlamydiae. N'étant pas porteur de cette IST, suis-je en droit de me poser des questions sur sa fidélité ou est-ce que cette maladie peut rester en sommeil dans nos organismes plus de six mois ?

    Lorsqu'un chlamydiae est détecté chez une personne, il est nécessaire de traiter le couple, et de vérifier 6 semaines plus tard par un nouveau prélèvement que le chlamydiae a disparu. Les rapports sexuels doivent être protégés pendant ce temps. Je vous invite donc à bénéficier aussi du même traitement que votre amie. Il est effectivement possible que cette IST "sommeille" pendant un certain temps avant d'être dépistée.
  • J'ai 22 ans et je suis d'origine Algérienne (où la femme doit être vierge lors de son mariage). A 15 ans j'ai été violée, je n'ai jamais pu le dire à personne et c'est pour cette raison que je ne me suis pas mariée. Aujourd'hui une occasion se présente à moi, je ne sais pas vers qui me diriger pour avoir recours à une reconstitution de l'hymen, pour avoir une autre chance de vivre heureuse et sans avoir à me justifier.

    Je vous conseille de vous adresser au Planning Familial le plus proche de chez vous afin de discuter de cette situation et voir quelle démarches vous pouvez entreprendre.