Malgré des besoins qui restent constants de la part de nos publics, nos équipes constatent une baisse des appels autour des violences, conseil conjugal, contraception, IVG, sexualités, dépistages et soins gynécologiques...

Pendant cette période de confinement, les équipes du Planning Familial réparties sur toute l’Isère, assurent une veille téléphonique du lundi au vendredi, de 9h-17h au 09 52 12 76 97.
Malgré la mise en place rapide de ce dispositif nos professionnel.les constatent une baisse des appels autour des violences, des difficultés intra-familiales, de la contraception, de l’IVG, des dépistages, etc.

Les raisons peuvent en être les suivantes :

1/ La fermeture de nos centres au public pourrait laisser penser que nos professionnel.les ne seraient plus en mesure d’accompagner les publics. Or dans les faits, nous constatons que la majorité des situations peuvent être débloquées lors de l’entretien téléphonique ou le tchat. Et si la situation l’exige, notre protocole de soins pendant le confinement prévoit qu’un.e usager.ère puisse en cas d’urgence, être reçu.es en présentiel par nos professionnel.les.

2/ Bien que restreints les déplacements sont possibles : l’attestation de déplacement dérogatoire est adaptable à toutes les situations. Par exemple:
Pour retirer un médicament en pharmacie grâce à l’ordonnance fournie, il  faudra cocher la case “Déplacement pour effectuer des achats de 1ère nécessité”.  Attention, les services policiers et de gendarmeries ne pourront en aucun cas demander l’accès à cette ordonnance.
Pour se rendre au Planning Familial, dans un laboratoire d’analyses, un cabinet de radiologie, au centre IVG de l’hôpital etc, il faudra cocher la case  “Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés”.
En cas de difficultés, les usagè.res sont invité.es à nous téléphoner au 09 52 12 76 97.

3/ Pour les mineur.es et pour les majeur.es qui ne bénéficient pas du régime de sécurité sociale, nos équipes pourront les faire accéder gratuitement à la contraception et à l’IVG. Idem pour les dépistages IST et leur traitement. Enfin tous nos entretiens sont gratuits et ouverts à toutes et tous.

4/ Pendant cette période de confinement, certaines personnes se trouvent dans l’impossibilité de téléphoner. Pour pallier à cette difficulté, nous avons mis en place des services d’accompagnement par email, tchat, facebook, twitter ou instagram. Pour plus d’infos, consultez www.planning-familial.org/fr/le-planning-familial-de-lisere-38

5/ La prise en charge et le suivi des patient.es atteint.es par le coronavirus pourraient sembler être la seule priorité à prendre en compte actuellement. Or malgré les circonstances, il n’en reste pas moins que l’IVG est également considérée comme un acte d’urgence (circulaire 2005), sans parler de la pilule du lendemain à prendre maximum dans les 3 jours après le rapport à risque. Accéder à une contraception est tout aussi primordial, dépister ou traiter une IST est indispensable avant que celle-ci ne provoque des complications, etc. Rien ne doit être mis de côté !

6/ Le COVID19 étant une maladie contagieuse celui-ci oblige tou.te.s les professionnel.les de santé, en cabinet libéral, en centre de santé, ou à l’hôpital, a adopter un protocole strict d’accueil de patient.es (les usager.ères ne se croisent pas en salle d’attente, les mesures barrières sont appliquées, du matériel de protection est disponible etc). Tout est mis en place pour protéger autant les usager.ères que le personnel de soin et de santé. Tout le monde a à y gagner !

A l’attention de nos usagères et usagers :

Il nous paraît nécessaire de rappeler qu’elles et ils peuvent nous contacter et ce :

  • quelles que soient les problématiques rencontrées. Aucune question ne sera jugée superflue, superficielle, non urgente etc.
  • quels que soient l’âge, le genre, la sexualité, la situation (nos entretiens sont anonymes), la capacité financière (nos entretiens sont gratuits), etc.


Nos équipes sont mobilisées pour :

  • assurer la continuité ou le démarrage d’une contraception,
  • assurer la continuité du traitement hormonal des personnes trans,
  • accompagner une demande d’IVG médicamenteuse ou instrumentale : nos équipes vous accompagneront quel que soit votre choix (IVG méd/instru), en téléconsultation et/ou en présentiel si nécessaire.
  • dépister et soigner des infections sexuellement transmissibles,
  • écouter et accompagner les personnes victimes de violences conjugales et intra-familiales : Le Planning Familial de l’Isère est partie intégrante de nombreux réseaux de lutte contre les violences sur l’ensemble de son territoire (police, justice, structures d’hébergement d’urgence, travailleurs.euses sociaux, médecins, sage-femmes, conseillères conjugales et familiales, etc).
  • apaiser des conflits latents ou déclarés au sein des foyers, conflits anciens ou nouvellement  révélés par cette période de confinement forcé.
  • assurer le suivi de nos usagères et usagers.

Et dans tous les cas, la pilule du lendemain peut être délivrée sans ordonnance en pharmacie (gratuitement pour les mineures). Quant à la contraception, la pharmacie peut renouveler l’ordonnance initiale 2 à 3 fois malgré l’expiration de celle-ci.

Rappelons enfin que le Planning Familial de l’Isère reste mobilisé pour demander l’allongement du délai de l’IVG instrumentale.

Contacts presse :
secretariat@leplanningfamilial38.org et p.coiffard@leplanningfamilial38.org

Documents à télécharger

Abonnez-vous aux actualités du planning

The subscription service is currently unavailable. Please check again later.