L’épidémie de Covid-19 a bouleversé le déroulement du dernier trimestre de l’année scolaire 2019-2020, et son impact continuera à la rentrée et pendant de nombreux mois encore. Les préoccupations premières sont l’organisation du vivre ensemble et la mise en oeuvre des gestes de protection. Les demandes faites au Planning familial pour animer des séances d’éducation à la sexualité ont donc considérablement diminué, ce qui laisse présager que cette thématique sera laissée de côté pendant l’année scolaire à venir. Pourtant, il s’agit d’un apprentissage fondamental, qui lui aussi permet aux jeunes de savoir comment se protéger, comment agir pour leur santé et leur bien-être. 

educ sex

Face au défi de cette situation inédite, nous devons tou.te.s nous mobiliser. Le Planning familial propose donc une campagne destinée notamment aux jeunes sur les réseaux sociaux tout au long de l’année scolaire. Le numérique est un moyen d’agir et d’informer mais il ne suffit pas ! Rien de remplacera les espaces d’échanges et de dialogue, indispensables à notre démarche d’éducation populaire.

moneducsex

A nos côtés, nous invitons les membres de l’Education nationale et les parents d'élèves à agir pour permettre à ces séances d’avoir lieu. Le Planning familial peut être un espace ressource pour accompagner les professionnel.le.s, les établissements et les parents. Enfin, nous encourageons aussi les jeunes à exprimer leurs besoins, à exercer leur droit, et à être des personnes ressources dans leur entourage en se transmettant les sources d’informations sur la vie affective et sexuelle.

Télécharger et diffuser les visuels de la campagne*

*Il s'agit des premiers visuels de la campagne. D'autres complèteront ce dossier dans les jours à venir

Abonnez-vous aux actualités du planning