Corps

Nos interventions en milieu scolaire s'inscrivent dans le cadre de la circulaire n° 2018-111 du 12 septembre 2018 portant sur "L'éducation à la sexualité."

Le Planning Familial intervient dans les écoles, collèges et lycées sur la thématique "Éducation à la Vie Affective et Sexuelle" (EVAS). Nous intervenons sur tous les niveaux scolaires et nous nous adaptons à ce que chaque âge peut et doit entendre. (Pour en savoir plus sur nos interventions en dehors du cadre de la circulaire du Ministère de l'Éducation Nationale et sur nos autres thématiques, cliquez ici

Nos interventions sont organisées dans le souci de partager le plus largement possible l’information dans le cadre d’une éducation populaire non sexiste.

Toutes nos interventions sont encadrées par des professionnel.le.s, Conseillères Conjugales et Familiales (CCF) et Animateur.trice.s de Prévention, tou.te.s formé.e.s à l'Éducation à la Vie affective et Sexuelle.

En savoir plus sur la formation des animateur.trice.s

Mouvement d'éducation populaire : Qu'est-ce que c'est ?

L'éducation populaire est une démarche qui a pour objectif d’aboutir collectivement à une transformation sociale. C’est également une posture pédagogique qui remet en cause la hiérarchie des savoirs.

Le principe de l’éducation populaire est de rendre les personnes actrices de leur propre émancipation. En favorisant le dialogue et l’échange collectif, en permettant à chacun.e d’exprimer et de partager son expérience, l’éducation populaire donne aux personnes l’espace pour reconnaître et discuter des rapports de pouvoir, comme les inégalités de genre. Par exemple, c’est en créant des groupes de paroles que les femmes, dans les années 1970, ont réalisé qu’elles vivaient toutes des oppressions semblables dans l’espace domestique.

Prendre conscience des constructions sociales qui maintiennent les inégalités est une étape nécessaire pour s’en émanciper et pour développer un véritable pouvoir d’agir, à la fois individuel et collectif. Cela donne aux personnes les moyens de se mobiliser collectivement pour transformer la société, revendiquer des droits, proposer des alternatives.

Selon cette démarche d’éducation populaire, le Planning Familial place donc les personnes au cœur de ses actions, convaincu qu’elles peuvent être des actrices conscientes de leurs choix. Sans hiérarchie des connaissances, le savoir de chaque personne doit être considéré, qu’il soit d'origine théorique ou issu de l’expérience vécue. C’est ainsi, en encourageant la participation des personnes, que le Planning construit et porte avec elles les séances d'éducation à la sexualité.

L'éducation à la sexualité

La séance d'éducation à la sexualité est un acte d'accompagnement et non de transmission de savoirs. Il n’est pas question de « faire un cours », non qu’il ne soit jamais question de se priver des apports de l’information ; mais une information ne peut être entendue lorsqu’elle bouleverse les croyances de celui qui la reçoit, ou lorsqu’elle entre en conflit avec des habitudes de vie prises depuis l’enfance.

Il s’agit donc d’accompagner les jeunes dans une réflexion, de les faire se questionner à partir de là où ils en sont, initiant une prise de conscience individuelle ou collective, pouvant être génératrice de changement de comportements. C'est aussi les accompagner au repérage des comportements sexistes, des stéréotypes, des préjugés qui figent les individus dans des rôles prédéfinis.

C’est dans une marge de liberté que s’inscrit l’action d’éducation à la sexualité, à condition de partir du regard que les personnes vont porter elles-mêmes sur leurs propres comportements et mode de vie.

 

Si vous souhaitez organiser des interventions ou animations du Planning Familial 974 au sein de votre établissement, contactez-nous :

Sandrine Hermance
Coordinatrice
s.hermance.planningfamilial@gmail.com
02 62 14 26 00 | 06 92 71 10 47

Abonnez-vous aux actualités du planning